Le cocktail de César

Voici un extrait de la pièce Marius (Acte 1, Scène 2) de Marcel Pagnol

César (à Marius) — Eh bien, pour la deuxième fois, je vais t’expliquer, le picon-citron-curaçao. (Il s’installe derrière le comptoir.) Approche-toi ! (Marius s’avance, et va suivre de près l’opération. César prend un grand verre, une caraffe et trois bouteilles. tout en parlant, il compose le breuvage.) Tu mets d’abord un tiers de curaçao. Fais attention: un tout petit tiers. Bon. Maintenant, un tiers de citron, un peu plus gros. Bon. Ensuite, un BON tiers de Picon. Regarde la couleur. Regarde comme c’est joli. Et à la fin, un GRAND tiers d’eau. voilà.

Marius — Et ça fait quatre tiers.

César — Exactement. J’espère que cette fois, tu as compris.

Marius — Dans un verre, il n’y a que trois tiers.

César — Mais, imbécile, ça dépend de la grosseur des tiers !

Marius — Eh non, ça ne dépend pas. Même dans un arrosoir, on ne peut mettre que trois tiers.

César (triomphal) — Alors, explique-moi comment j’en ai mis quatre dans ce verre.

Comment expliquer à César que Marius a raison ?